jeudi 3 février 2011

Réforme des retraites : un petit nombre de Hongrois restent dans le privé

"Un petit nombre de Hongrois a choisi de rester fidèle aux fonds de pension privés, même s'ils perdent ainsi leur droit à la retraite d'Etat conformément à une réforme controversée du gouvernement, selon des chiffres officiels annoncés mardi.
Environ 3% des quelques trois millions de cotisants ont décidé de maintenir leurs comptes individuels auprès des caisses de retraites privées, a indiqué Zsuzsanna Szöke Lovas, la porte-parole de l'Administration centrale des pensions nationales." La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire