mardi 16 octobre 2012

1956 vu par un tout jeune Parisien

"Tribune libre de Pierre Waline
Né avec le baby boom d’après guerre, j’avais 10 ans en 1956. Un âge où les événements s’ancrent très profondément dans notre petit crâne pour ne plus en ressortir. Tel est le cas de ces journées d’octobre 1956 (23 octobre-4 novembre) dont je garde encore un souvenir très vivant.
Deux me reviennent immédiatement en mémoire. Celle d’un dimanche matin (le 4 novembre, je pense) où, alors que nous sortions de l’immeuble, mon père chassa furieux deux pauvres bougres réfugiés sous notre porche pour y vendre l’Humanité dimanche. Second souvenir : le retour dans notre chambre tard dans la nuit de mon frère rentrant d’une manifestation devant le siège de l’Humanité (1). Nous racontant que les occupants de l’immeuble, pour éviter l’assaut, leur jetaient des plombs d’imprimerie par les fenêtres. Son trophée : un bâton piqué au passage à un CRS. J’étais fier de lui." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire