mardi 2 octobre 2012

Commémoration de la révolution de 1956 le 23 octobre à 19h Institut hongrois

Institut hongrois | 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr | +33 1 43 26 06 44
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Récital d'Annamária Sudár

La poésie occupe, dès sa plus tendre enfance, une place très importante dans la vie d'Annamária Sudár qui participe déjà à de nombreux concours. Elle devient, à partir de 1995, artiste professionnelle. Diplômée de littérature hongroise à l'Université ELTE de Budapest, elle devient professeur de lycée, puis travaille à la Bibliothèque nationale. Elle donne son premier spectacle en 2000. Depuis, ses prestations dans divers théâtres, cafés-cabarets se multiplient, présentant des morceaux des plus grandes œuvres de la littérature hongroise.
La soirée intitulée : « Az nem lehet, hogy annyi szív » (premier vers de l'Appel de Mihály Vörösmarty) évoque à la fois la révolution et la guerre d'indépendance hongroises de 1848-1849 et celle de 1956, tout en rendant hommage à la langue et à la culture unissant tous les Hongrois de par le monde, avec un poème né à Paris en 1940 sous la plume du poète György Faludy : Ode à la langue hongroise. Le récital des œuvres de János Arany, Endre Ady, Géza Ottlik ou Attila Gérecz présente au public la richesse de la littérature hongroise, ainsi que le destin tourmenté de ce peuple, épris de liberté et de justice.

Concert de Zsuzsanna Várkonyi

Artiste pluridisciplinaire, Zsuzsanna Várkonyi est avant tout une femme de scène. Actrice et chanteuse née en Hongrie, elle s'installe en 1996 à Paris, et donne depuis 8 ans des concerts en France et à l'étranger. Elle commence par constituer son propre répertoire en interprétant à sa manière une trentaine de chansons traditionnelles des pays d'Europe Centrale et Orientale puis compose ses créations, arrangées de mains de maîtres par ses musiciens. Elle a réalisé trois albums : Je Pars (1998, sélection FIP), Ot Azoy, chant yiddish (2001), Quelque part (2003) et prépare son quatrième album qui sortira à l'automne 2012.
Elle a su créer un univers particulier où le rythme prédomine et où l'expressivité pure allie l'humour à la mélancolie. Son répertoire est composé de chants folkloriques hongrois, transylvaniens, tsiganes et yiddish, mais aussi d'adaptations de poèmes d'Attila József. Le tout, caractérisé par sa voix pure et soutenu par l'accordéon évoque l'Europe centrale et la Hongrie.
Zsuzsanna Várkonyi, chant, accordéon | Mátyás Szandai, contrebasse | Frédéric Norel, violon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire