samedi 13 octobre 2012

Cinéma : De Kalocsa à Paris, les Mondes Virtuels 25 octobre à 20h Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

Le film De Kalocsa à Paris de Gábor Takács (MA Film) retrace le chemin parcouru par Nicolas Schöffer et présente les œuvres monumentales qu’il a installées dans différents pays, à l’occasion de son entrée sous la Coupole de l’Institut de France. C’est la première fois qu’un Français d’origine hongroise devient Académicien – un évènement pour la Hongrie, couvert par la télévision nationale. Schöffer devait recevoir ultérieurement une des plus hautes distinctions de la Hongrie.
Tout ce que l'artiste ou l'architecte ne peut concrétiser faute d'espace, d'argent, d'autorisations, il peut désormais le réaliser dans les mondes virtuels pour un public venant du monde entier sans faire aucun déplacement dispendieux ! C'est ce qu'offre Second Life (SL) à tous ceux qui y ont leur « avatar ».
A l'initiative d'Ágota Nagy et de Bennet et Peter Dunkley, architectes d'avant-garde, un Musée Nicolas Schöffer a été créé pour accueillir ses œuvres numériques et tandis qu'un autre lieu, qu'il partage avec le photographe Lucien Hervé, expose un ensemble important de son œuvre architecturale et urbanistique.
Une Fontaine de Feu, Eau, Laser cybernétique a également été installée.
Toujours à l'initiative d'Ágota Nagy, László Ördögh, le grand spécialiste de l'intelligence artificielle et de la simulation robotisée a réalisé la Tour Lumière Cybernétique que Schöffer destinait à Paris-La Défense, où quelques artistes d'avant-garde exposent leurs œuvres interactives et où l'on peut voir un spectacle inédit, le Boléro de Ravel dansé par des danseuses-avatars.
Ágota Nagy présentera les Musées, la Fontaine, et la SL TLC, à moins que László Ördögh ne vienne lui-même présenter la Tour qu'il a érigée dans les mondes virtuels en hommage à Schöffer.
Entrée libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire