jeudi 25 octobre 2012

Mon 23 octobre à Budapest par Vincent Baumgartner

"23 octobre, jour de fête nationale en Hongrie. En théorie cette journée devrait servir à commémorer la révolution de 1956 dans l’unité, mais cela fait longtemps que les partis politiques hongrois sautent sur cette occasion pour servir leur petite propagande et cracher sur leurs adversaires.
Ce 23 octobre 2012, c'est surtout le manque d'originalité des politiciens qui frappe. Le riche ex-socialiste Ferenc Gyurcsány a surtout critiqué Viktor Orbán durant son discours, il a également fait quelques propositions d'une rare originalité : remettre de l'ordre dans l'économie, rétablir la démocratie, se tourner vers l'Ouest, etc. La seule chose vraiment digne d’intérêt qu'ai dit l'ex-premier ministre, c'est qu'il est prêt à soutenir Gordon Bajnai dans la lutte contre l'affreux Viktor Orbán. Gyurcsány semble prêt à tout pour rester dans la politique, ce qui est compréhensible au vu de l’âge moyen des personnes présentes pour l’écouter (il est possible que tout son électorat ait disparu d'ici 2018)." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire