samedi 22 juin 2013

Chaînes privées : Viktor Orbán passe à la taxe

"L’Etat doit faire des économies ? Suivez l’exemple grec : fermez la télévision publique ! C’est l’aimable conseil donné au gouvernement hongrois par RTL Klub, chaîne hongroise de RTL Group, donc propriété de l’allemand Bertelsmann. « Le gouvernement donne 78 milliards de forints [265 millions d’euros] par an à l’audiovisuel public ; à elles deux, les deux grandes chaînes privées RTL Klub et TV2 dépensent moins et font cinq fois plus d’audience », a déclaré sa direction. Boutade ou provoc ? Personne ne croit un seul instant que l’autoritaire Premier ministre Viktor Orbán va fermer le robinet d’un service public qu’il a transformé en machine de propagande, au point que la télé nationale est surnommée la « télé du roi »." La suite sur ecrans.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire