vendredi 21 juin 2013

Les produits d’entretiens de Dezsö Kosztolányi

"Première question posée au maître nageur : «Savez-vous nager ?» Dezsö Kosztolányi, quand il se pique de devenir journaliste, pratique un journalisme très particulier. L’auteur hongrois du Traducteur kleptomane, d’Alouette et Anna la douce, né en 1885 et mort en 1936, a réalisé ces Portraits qui sont plutôt des interviews commentées (avec une introduction, une conclusion et quelques commentaires en italiques dans le corps de l’entretien) à la fin des années 20. Les 35 textes publiés ici concernent pour la plupart des métiers (la sage-femme, le receveur de tram, le fossoyeur, la domestique, le sapeur-pompier). «Le Kosztolányi qu’on aperçoit par la lucarne de ces pseudo-reportages est un chroniqueur d’une incroyable inventivité, qui les épice aussi d’une bonne dose de poésie», écrit Csaba Báthori dans sa postface, mettant en doute l’absolue réalité journalistique des textes." La suite sur liberation.fr

Dezsö Kosztolányi Portraits Traduit du hongrois par Ibolya Virág avec la collaboration de Michel Orcel. La Baconnière, 190 pp., 16 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire