lundi 24 juin 2013

Le pont invisible de Julie Orringer

András Lévi, juif d'origine hongroise, a quitté ses parents et ses frères afin de poursuivre ses études d'architecture à Paris. Il se prend rapidement au jeu de la vie parisienne, et se lie d'amitié avec Rosen, Polaner et Ben Yakov, puis tombe amoureux de Klára, une femme de neuf ans son aînée. Mais l'euphorie ne dure qu'un temps, car nous sommes en 1937 et l'Europe s'apprête à basculer dans la terreur. Les amis se séparent, et András doit retourner à Budapest, accompagné de Klára. Tous deux pensent avoir échappé à l'antisémitisme. Mais ce n'est que le début d'un périple marqué par la violence, la souffrance et la peur. Dans ce texte magistral, Julie Orringer recrée l'Europe des années 40, les destins individuels dévastés par l'irruption de la guerre. Des rues de Paris aux camps de travail ukrainiens, Le Pont invisible reconstitue à travers l'histoire d'une poignée d'exilés le désastre intime et politique du totalitarisme. « Avec une incroyable ampleur romanesque, Le Pont invisible nous emporte dans la vie du jeune András, mais aussi dans les tourments de la guerre. Passionnant, tendre, saisissant. » Andrew Sean Greer, auteur de L'Histoire d'un mariage.

Auteur(s) : Julie Orringer
Edition : Ed. de l'Olivier
Littérature Anglo-saxonne
Traduit par Kamoun Josee de l'anglais (États-Unis)

Date de parution : 16/05/2013
Nb de pages : 750
ISBN : 978-2-87929-523-7
Prix éditeur : 24,00 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire