mardi 6 septembre 2016

Avec le chanteur français ex-producteur de metal et star dans l’est de la Hongrie

"On se croirait à un thé dansant. Dans le jardin d'une belle maison bourgeoise, une nuée de sexagénaires trépigne sur des chaises habilement disposées. Une reprise de Whitney Houston à la flûte de pan dompte les impatients. Des sièges en carton montés au fond du terrain compensent le manque de places assises. La star tant attendue sur l'estrade s'appelle Gérôme, et vit dans la ville de Nyíregyháza, Hongrie, depuis six ans.
Difficile de savoir comment un Parisien métalleux comme lui a pu atterrir à 270 bornes de Budapest – qui plus est, dans une région industrielle où des entreprises françaises s'enrichissent depuis la chute du communisme et le krach de la sidérurgie. Selon Gérôme, c'est à cause d'une femme, même s'il refuse de s'étendre plus sur le sujet. À son arrivée, il s'est donné pour objectif de se mettre à chanter et d'étoffer son répertoire de classiques français – lesquels sont aussi populaires en Hongrie que la Tour Eiffel ou le supposé romantisme de la Ville Lumière. Gérôme fonce en studio, sort un premier EP et commence à enchaîner les concerts en Hongrie, avant de s'élever au rang de micro-célébrité locale." La suite sur vice.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire