dimanche 2 octobre 2016

Les musulmans de Hongrie, "malades" des discours "empoisonnés" du gouvernement

"La campagne du gouvernement hongrois contre les réfugiés, avant un référendum dimanche, a tout changé.
"Que nous arrive-t-il ?" Jamais Maja, Hongroise convertie à l'islam, n'aurait imaginé qu'un compatriote lui jetterait au visage de "retourner dans le désert". La campagne du gouvernement hongrois contre les réfugiés, avant un référendum dimanche, a tout changé. Lorsqu'elle porte le voile, la jeune femme de 33 ans sent les regards réprobateurs, assure-t-elle à l'AFP. "Les gens ne peuvent pas m'appeler "migrante" ou "terroriste", alors ils m'appellent "Syrienne", pour m'insulter", raconte cette habitante des environs de Budapest, qui dit également s'être fait agresser." La suite sur trt.net.tr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire