mardi 8 novembre 2016

1966, les charmes discrets de l’Orient express

Par Pierre Waline
"Curieusement, c’est à Paris, non pas aux Langues’O, mais dans un train en quai à la Gare de l’Est que je reçus lors de l’été 1966 ma première leçon de hongrois.
Je ne me souviens plus de la date, mais de l’heure: 20 heures. Je prenais l’Orient express pour me rendre en Hongrie où m’avaient invité des amis reçus l’année précédente en France. Le trajet durait alors vingt-quatre heures.
L’Orient Express… Rien à voir, à l’époque avec ces luxueux paquebots roulants qui bercent aujourd’hui nos touristes en mal de nostalgie entre Paris et Venise. Non, il s’agissait alors du véritable Orient express, le vrai, qui reliait chaque jour Paris à Budapest, voire à Bucarest deux fois par semaine." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire