mardi 8 novembre 2016

En Hongrie, l’extrême-droite menace la politique antimigrants d’Orban

"Le premier ministre soumet, mardi, au vote du Parlement l’inscription de sa politique hostile aux demandeurs d’asile dans la Constitution.
Le premier ministre hongrois Viktor Orban n’abandonne pas sa bataille contre les institutions européennes. Mardi 8 novembre, il demande à son Parlement d’inscrire sa politique hostile aux demandeurs d’asile dans la Constitution.
Il pourrait toutefois être mis en difficulté dans ce vote qui exige une majorité renforcée. Le Fidesz de M. Orban ne bénéficie plus de la majorité des deux tiers requise pour ce type de requête et il a besoin de l’appui d’autres groupes.
Or, le puissant parti d’extrême droite Jobbik semble décidé à négocier chèrement son soutien à la révision de la loi fondamentale que le dirigeant souverainiste veut faire adopter pour rendre illégale, en droit hongrois, la relocalisation par l’UE de réfugiés dans le pays." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire