vendredi 4 novembre 2016

La chronique culturelle de Colette: L'Opéra de Budapest célèbre le 60e anniversaire de l'insurrection de 1956

"A cette occasion, l'illustre maison de l'avenue Andrássy a présenté deux créations. "The Mine", opéra en trois actes du compositeur finlandais Einojuhani Rautavaara et "Love", opéra en un acte de la jeune Hongroise Judit Varga. Les deux œuvres sont reprises les 27 et 29 octobre et le 3 novembre 2016.
"The Mine", "Kaivos" en finnois, "A bánya" en hongrois, sans entracte, est chanté en finnois avec des surtitres hongrois et anglais. C'est le premier opéra d'Einojuhani Rautavaara, mort à Helsinki le 27 juillet 2016 à l'âge de 87 ans, et considéré comme le plus grand compositeur finlandais depuis Jean Sibelius dont il avait reçu très tôt le soutien. Rautavaara lui-même n'hésitait pas à considérer "The Mine" comme son meilleur opéra. Il en avait aussi écrit le livret. L’œuvre fut composée en 1957-58, revue en 1963 et retransmise cette même année par la télévision finlandaise." La suite sur podcastjournal.net 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire