jeudi 23 mars 2017

«Il y a une communauté d’émigrés nationalistes qui font leur trou ici»

Article publié sur 444.hu samedi 18 mars 2017 sous le titre « Magyarországra költözik a brit szélsőjobboldali vezető, Nick Griffin ». Traduit du hongrois par Paul Maddens.

"Le webjournal de gauche 444.hu semble avoir trouvé bien pathétique le colloque d’extrême-droite auquel il a assisté à Budapest le week-end dernier et en marge duquel il a eu la chance de recueillir les vues de Nick Griffin, l’ancien président et eurodéputé du British National Party. Cette rencontre – racontée ci-dessous – a été repérée et relayée par plusieurs agences de presse internationales.
« La Hongrie est maintenant un excellent spot, il y a une communauté d’émigrés nationalistes qui font leur trou ici. Il y a des Français, des Italiens, des Suédois et les Britanniques aussi affluent. Pas un instant je ne doute que quand commencera le vrai bazar avec Al-Qaida et l’Etat Islamique à l’Ouest, alors cette affluence deviendra un vrai raz-de-marée ». Voici ce qui nous a été dit par Nick Griffin, ancien dirigeant du parti d’extrême droite British National Party au cours d’une pause lors de la conférence « Stop Soros », organisée par l’Alliance des Etudiants Identitaires. En plus il nous a révélé qu’il s’installera en Hongrie dans les six mois." La suite sur hu-lala.org

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire