lundi 27 mars 2017

La grève de la cocarde

"La cocarde tricolore ne fait plus l’unanimité en Hongrie le jour de la fête nationale. Peut-être parce que le pouvoir a dévoyé le patriotisme en nationalisme ?Mais où sont donc passées les cocardes ? Il y a dix ans, se promener dans les rues de la capitale hongroise sans arborer sur la poitrine les couleurs nationales piros-fehér-zöld un 15 mars, était quelque chose d’un peu inconfortable. Dans les rues et dans les transports publics, peu de gens sortaient sans la kokárda." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire