jeudi 18 juin 2015

Hongrie: quand le rideau de fer renaît de ses cendres

Par Pierre Waline
"175 km de long, 4 mètres de hauteur, précédé d’un dense réseau de barbelés: tel est le mur que doit faire construire le ministre hongrois de l’intérieur sur décision de son gouvernement. Tout le long de la frontière serbe. Et dans les plus brefs délais, s’il vous plaît!  Une décision qui fait déjà couler beaucoup d’encre.
Sa justification - ou plutôt son prétexte: protéger les frontières extérieures de l’Europe en stoppant le flux de ces migrants illégaux qui nous viennent du Sud-Est: Syriens, Irakiens, Afghans, Kosovars.
D’ores et déjà nombreux sont les commentaires qui comparent la situation actuelle à celle de 1989 où les autorités hongroises de l’époque (encore étiquetées de „communistes”) s’empressèrent de démanteler le rideau de fer. Avec une nuance de taille, certes: à l’époque, c’était pour laisser sortir - en l’occurrence ces dizaines de milliers de ressortissants de la RDA réfugiés en Hongrie - et non pour empêcher d’entrer." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire