jeudi 18 juin 2015

L’ONU critique le projet de clôture hongrois à la frontière serbe

"Des clandestins qui passent de Serbie en Hongrie, une image qui pourrait bientôt disparaître. Budapest veut construire une barrière de quatre mètres de haut sur les 175 km de sa frontière avec la Serbie. Belgrade s’insurge, la Serbie, disent ses autorités, n’est qu’un point de transit, pour des migrants venus de Syrie pour la plupart, en provenance de Grèce et de Bulgarie, pays membres de l’UE.
L’UNHCR, l’agence onusienne pour les réfugiés, lance une campagne contre cette mesure.
“N’importe quel mur ou clôture serait une barrière à l’asile et les gens ont le droit de demander l’asile, dit Kitty McKinsey, porte-parole de l’UNHCR, c’est dans la constitution hongroise, c’est un droit universel, on veut être sûr que la Hongrie garde ses frontières ouvertes, que les gens puissent demander l’asile et être entendus.” La suite sur euronews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire