jeudi 11 juin 2015

Viktor Orbán: après la danse du paon, le chant du cygne ? (1)

Par Pierre Waline
"Le 14 juin, l’orchestre et les choeurs de la Radio hongroise vont intrepréter Le Crépuscule des Dieux sous la direction d’Ádám Fischer. Voilà qui tombe à pic pour illustrer la réalité de la vie politique hongroise...
Car, contrairement au son de cloche officiel qui voudrait que le Premier ministre hongrois jouisse d’un soutien franc et massif de sa population, les actions de Viktor Orbán seraient plutôt en baisse, à l’image de sa monnaie. Dernier sondage Ipsos paru ce 10 juin: sur l’ensemble de la population, seuls 20% soutiennent son parti, le Fidesz (suivi de l’extrême droite du Jobbik avec 15%, puis, loin derrière, des socialistes du MSZP avec 9%). Face à 44% de personnes interrogées qui ne souhaitent pas - ....ou plus.. - prendre parti et tournent le dos à la politique. Certes, le Fidesz reste en tête; mais avec 37% des voix exprimées, on ne saurait parler de large consensus." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire