samedi 20 juin 2015

Mur antimigrants. “La Serbie n’est pas un camp de concentration”

"Belgrade ne cache pas sa consternation après la  décision des autorités hongroises de dresser un mur le long de la frontière avec la Serbie (175 km), afin d’empêcher l’arrivée en masse des immigrés en  Hongrie. “La Serbie n’est pas un camp de concentration”, titre Blic, en demandant au Premier ministre hongrois, Viktor Orban, “de revenir à la raison et de renoncer à la construction du mur”." La suite sur courrierinternational.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire