mercredi 4 mai 2016

Cinéma : Paul Abraham, de l'opérette à la tragédie, de János Darvas 12 mai 2016 à 20 h Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Réservation : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

À travers le destin tragique du compositeur hongrois, une évocation des derniers beaux jours de l'opérette en Europe.
Paul Abraham a composé une musique légère très appréciée en Europe au début des années 30. Ses opérettes jazz étaient jouées dans des centaines de théâtres, ses musiques de film avaient fait de lui une star du jeune cinéma parlant et ses chansons enthousiasmaient des millions d'auditeurs. Né en 1892 à Apatin, dans l'actuelle Serbie, Paul Abraham quitte en 1930 Budapest pour Berlin. Il perce sur la scène internationale avec son opérette Victoria et son hussard. Ses oeuvres suivantes lui valent des succès retentissants. Sa brillante période berlinoise prend fin le 30 janvier 1933, jour de la prise du pouvoir par Hitler. Paul Abraham fuit en Hongrie, rejoint Paris en 1939, puis La Havane et New York. Sa santé mentale se dégrade et, en 1946, il est admis dans un hôpital psychiatrique new-yorkais où il passe dix ans, seul et oublié de tous.
Entrée 10 € (Vin d’honneur)
Accès dans la limite des places disponibles seulement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire