samedi 7 mai 2016

«Chantage !» L'Europe centrale fustige les amendes promises aux réfractaires à l’accueil de migrants

"La proposition de la Commission européenne, obligeant les Etats membres de l'UE à payer 250 000 d'euros pour chaque réfugié rejeté, a provoqué l'indignation de plusieurs pays d'Europe centrale, la qualifiant de «chantage» et d'«impasse».
«Concernant les amendes proposées par la Commission européenne : c’est un chantage», a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto à l'issue d'une réunion du groupe Visegrad à Prague. Ses participants, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, affichent leur opposition totale à la politique de quotas décidée par Bruxelles." La suite sur rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire