jeudi 12 mai 2016

La chute - Un coach de l'équipe hongroise de natation rattrapé par son passé de violeur

"A quelques jours des championnats d'Europe, à Londres, László Kiss, a démissionné après que sa condamnation pour viol en réunion, il y a plus de cinquante ans, a refait surface.
C’est une histoire tragique qui s’achève comme un soap-opéra. Devant les caméras de télévision, László Kiss, ancien champion de natation et entraîneur de l’équipe hongroise pour les JO, a présenté mercredi ses excuses à Zsuzsa Takács, la femme qu’il avait violée… il y a cinquante-cinq ans. «Ce n’est pas le jeune homme de 20 ans mais l’adulte de 75 ans qui vous demande pardon», a dit le sportif après avoir offert des fleurs à sa victime, 73 ans. L’image des deux protagonistes se serrant la main comme s’ils ne s’étaient jamais vus était surréaliste." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire