vendredi 13 mai 2016

Un sursis pour les Roms

"Les doléances de la famille Lakatos ont été entendues : le gouvernement Trudeau a accepté de ne pas les expulser jeudi et de plutôt leur donner deux mois de sursis pour avoir le temps d’analyser leur dossier.
Mardi, les deux femmes de cette famille rom de Hongrie, Gilda, âgée de 17 ans, et sa mère Katalin, avaient imploré le gouvernement libéral de ne pas les renvoyer du Canada, disant craindre de devoir faire face à toutes sortes de violences à caractère raciste. C’est précisément ce qu’elles ont tenté de fuir en demandant le statut de réfugié il y a cinq ans, une requête qui leur a été finalement refusée en octobre dernier." La suite sur ledevoir.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire