dimanche 4 septembre 2016

We Are l'Inter CDF de Budapest

"Alors que le gouvernement Orbán fustige les migrants en quatre par trois dans tout le pays et renforce sa clôture à la frontière serbe, un club budapestois amateur, fondé en 2006 par un Nigérian passé à côté d’une jolie carrière, valorise un mix blacks-tziganes-hongrois sur les pelouses. Quitte à contrarier Viktor.
Ils s’en veulent. Perdre 3-1 sur des contres quand on a archi-dominé les débats, c’est archi-rageant. Voilà le résumé de la rencontre opposant l’Inter CDF à l’Épitők SK. Un agréable match de D4 hongroise. Les quelques supporters multi-teints massés au-dessus du pré synthétique appartenant au Vasas FC descendent réconforter leurs copains du CDF trahis par la scoumoune. Un poteau, une transversale, un but refusé à cause d’un hors-jeu et trois erreurs d’inattention payées cash. Bien tenté quand même." La suite sur sofoot.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire