jeudi 3 novembre 2016

Migrants: aucun mauvais traitement ne sera toléré

"Le comité de prévention de la torture du Conseil de l'Europe a rappelé la Hongrie à l'ordre dans un rapport publié jeudi.
Le comité de prévention de la torture du Conseil de l'Europe exhorte la Hongrie à rappeler aux policiers travaillant au contact des migrants qu'aucune forme de mauvais traitements ne doit être tolérée, dans un rapport rendu public jeudi. Le texte fait mention de gifles et de coups de poing. Le document, qui se fonde sur une visite effectuée dans le pays en octobre 2015, souligne que celle-ci s'est déroulée dans des «circonstances particulières»: au cours de l'été 2015, un flux «sans précédent» d'étrangers - 10'000 personnes certains jours - était arrivé en Hongrie." La suite sur tdg.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire