mardi 10 mai 2016

Attila Jozsef, le mendiant de la Beauté

"En ce mois d’avril nous faisons honneur à un poète hongrois du XXème siècle, Attila József. D’un parcours peu commun et bref, cet écorché a laissé derrière lui une œuvre d’une justesse rare, mêlant amour de vivre et instinct de mort mais aussi et surtout, l’expression d’un caractère rebelle qui jusqu’à la toute fin, ne s’incline pas.
« Deviens ce que tu es  »
Cet enseignement de Nietzsche ne pourrait convenir mieux à un autre qu’à Attila József, né le 11 avril 1905. Fils d’une famille pauvre, il fut confié dès trois ans par la ligue de protection de l’enfance, aux bons soins de fermiers d’Öcsöd, après que son père ait déserté l’unité familiale, laissant sa mère savonnière sans le sou. Malmené, l’enfant connaît là-bas une vie dure, faite de labeurs, de privations et de maltraitances." La suite sur maze.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire