dimanche 8 mai 2016

Balint Pörneczi veut entrer dans l'histoire de la photo - Portrait

Originaire de Hongrie, Balint Pörneczi a posé ses valises en Aveyron en 2013. Entre deux photo reportages entre Méditerranée et Europe centrale, il poursuit son projet «Figurak».
«Lui, je vais le faire, j'aime bien ses cheveux !» Vendredi 29 avril, sous le soleil printanier, à une terrasse du Piton. Le photographe Balint Pörneczi trépigne sur sa chaise. Deux heures bientôt qu'il nous raconte son histoire. Et elle continue de s'écrire sous nos yeux. Il s'approche de l'homme qu'il a repéré et lui demande s'il peut le prendre en photo. Visiblement tracassé par un problème personnel, l'homme refuse. «C'est rare, racontait un peu plus tôt Balint, installé à Rodez depuis 2013. La plupart des gens acceptent.» La suite sur ladepeche.fr

Compte instagram de Balint Pörneczi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire