vendredi 13 mai 2016

Hongrie : les barbelés antimigrants fabriqués en prison

"Avec une dizaine de codétenus habillés d’une combinaison kaki, Lajos est à son poste, dans la toute petite usine à l’intérieur de la prison de Marianosztra, une parmi la vingtaine que compte la Hongrie. Le bruit de la rotation des machines est très pénible. Ce trentenaire à la carrure imposante, qui porte un casque pour protéger son audition, perfore de grandes bandes de fer pour les rendre aussi coupantes que des lames de rasoir et les transformer en barbelés. « Personne n’aime travailler dans une prison, explique-t-il. Mais les conditions sont pas mal. C’est mieux d’être là que dans la fabrique de bois à côté, à cause de la poussière. »" La suite sur lemonde.fr (version payante)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire