mercredi 11 mai 2016

Le cinéma hongrois prépare l'avenir au Marché du Film

"Une rafale de longs magyars en post-production arrive sur la Croisette et débarquent les nouveaux projets de Kornél Mundruczo et Janos Szasz.
Dépourvu cette année de long métrage contemporain en vitrine des différentes sélections duFestival de Cannes (69édition du 11 au 22 mai 2016), le cinéma hongrois sera néanmoins représenté à l'affiche par le réalisateur László Nemes qui fait partie du jury de la compétition officielle, par la version restaurée de Love de Károly Makk au programme de Cannes Classics, et par deux courts métrages : The Noise of Licking (A nyalintás nesze) de Nadja Andrasev (Moholy-Nagy University of Art and Design) parmi les 18 films d’école de la sélection de la Cinéfondation et le titre d'animation Superbia de Luca Tóth en compétition à la Semaine de la Critique." La suite sur cineuropa.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire