dimanche 4 décembre 2016

Gotlib, l’auteur de bande dessinée, est mort

"Marcel Gottlieb est mort dimanche à l’âge de 82 ans. Il s’est fait avant tout connaître pour ses histoires humoristiques comme « Gai-Luron » et la « Rubrique-à-brac ».
Marcel Gottlieb, plus connu sous le pseudonyme de « Gotlib », est mort dimanche 4 décembre à l’âge de 82 ans, a fait savoir son éditeur. Il s’est fait avant tout connaître pour ses histoires humoristiques comme « Gai-Luron » et la « Rubrique-à-brac ». « La famille de Marcel Gotlib vient de nous apprendre le décès ce jour de Gotlib », a indiqué Dargaud qui fait part de son « immense tristesse ». « Les millions de lecteurs ayant appris à rire dans les pages de la “Rubrique à brac”, des “Dingodossiers” ou de “Gai Luron” perdent un humoriste fascinant, un dessinateur virtuose, un touche à tout iconoclaste et un ami cher qui parvenait à provoquer le rire à la moindre de ses pages », ont annoncé à l’Agence France-Presse les éditions Dargaud." La suite sur lemonde.fr
"Marcel Mordekhaï Gottlieb est né le 14 juillet 1934 dans le 18e arrondissement de Paris. Ses parents sont des émigrés juifs hongrois. En septembre 1942, la police française vient arrêter son père. Ervin Gottlieb est transféré à Drancy puis déporté au camp de travail et de concentration de Blechhammer. Il survit à l'évacuation du camp lors de la marche de la mort mais est assassiné au camp de concentration de Buchenwald le 10 février 1945. Quelques mois après l'arrestation de son mari, la mère de Marcel, prévenue de la rafle par un gendarme, réussit à le cacher chez des agriculteurs, ainsi que sa sœur. À partir de 1947, il passe trois ans au château des Groux à Verneuil-sur-Seine, sorte d’orphelinat, où il découvre ce qu’il appellera plus tard les « filles du sexe opposé », et notamment Klara, une jeune fille d’origine hongroise. Cette partie de sa vie fait l'objet d'une autobiographie de jeunesse intitulée J'existe, je me suis rencontré." Wikipédia 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire