mardi 20 décembre 2011

La guerre contre les SDF continue à Budapest

"Vendredi soir, des citoyens ont mené une nouvelle action de protestation contre la "criminalisation de la pauvreté" et la loi punissant le sans-abrisme.

Le collectif "Börtön helyett lakhatást!" (un logement plutôt que la prison) à l'origine du mouvement estime que la politique anti-pauvres du gouvernement a considérablement aggravé la situation sociale des démunis. Il a lancé une pétition dans laquelle il dénonce « le harcèlement des sans-abri par les autorités » qui les force à fuir la ville et les pousse à se réfugier dans des endroits dangereux et inaccessibles aux travailleurs sociaux." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire