jeudi 22 décembre 2011

L’opposition hongroise s’inquiète pour la démocratie

  • Les députés devraient adopter vendredi 23 décembre un texte réduisant la durée des débats au Parlement.
  • Le premier ministre contrôle plusieurs institutions et veut mettre au pas la banque centrale.

Pour l’opposition hongroise, le 23 décembre 2011 sera à marquer d’une pierre noire. Les députés devraient en effet adopter demain un texte réduisant la durée des débats précédant le vote d’une loi, pour lequel deux jours de discussion pourront désormais suffire. Le temps de prendre connaissance des textes et d’introduire des amendements s’en trouvera limité. Dans une assemblée dont 227 des 386 sièges sont occupés par le Fidesz, le parti du premier ministre Viktor Orban, la réforme a toutes les chances de passer." La suite sur la-croix.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire