mercredi 21 décembre 2011

Édito - La responsabilité des conservateurs

"écrit par Mihály Rózsa
La solution à la crise morale, politique et économique de la Hongrie pourrait venir des vrais conservateurs
L'Europe a enfin compris que le gouvernement d'un membre de l'Union européenne ne partage pas forcément les valeurs de cette même communauté. Dès son installation au pouvoir, Viktor Orbán et son équipe ont sciemment oeuvré à la destruction de l'Etat démocratique en éliminant tous les organes de contrôle soit par le changement de leur statut (le Conseil Constitutionnel, le Conseil de Contrôle Budgétaire) soit par la nomination des personnes proches du parti gouvernemental, le Fidesz (le Président de la République, de la Cour Suprême, du Parquet, de la Cour des Comptes, du Haut Conseil de l'Audiovisuel...la liste est trop longue pour les citer tous). Le Parlement étant considéré comme une usine à voter les propositions de loi du gouvernement, ce dernier a littéralement "bouffé"le système politique, juridique, économique et social du pays." La suite sur lepetitjournal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire