mercredi 28 décembre 2011

Hongrie: la dérive du pouvoir lance un défi au Parti populaire européen

"Le premier ministre hongrois a-t-il sa place au sein de l’Union européenne?, s’interrogeait ce matin Maroun Labaki dans Le Soir, en décrivant les mesures liberticides adoptées par le gouvernement nationaliste conservateur du premier ministre Viktor Orban. La question est éminemment pertinente, tant le pouvoir hongrois s’est enfoncé ces derniers mois dans une voie inquiétante et s’attaque sans vergogne à des éléments essentiels de la démocratie, comme la liberté de la presse et l’indépendance de la justice.
En attendant que les instances européennes s’intéressent sérieusement à ce gouvernement qui met en cause des principes fondateurs de l’Union, il serait urgent en tout cas que le Parti populaire européen (PPE), qui n’est pas tenu par des procédures d’Etat, suspende ou exclue son membre hongrois, le Fidesz (Union civique hongroise), au pouvoir à Budapest." La suite sur lesoir.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire