mercredi 14 décembre 2011

Rapports préfabriqués de Béla Tarr en DVD

Joies et misères d’un couple de prolétaires dans la Hongrie communiste des années 80. Du cinéma-vérité âpre et sans concession.
L’argument : Un couple marié depuis neuf ans voit sa relation se détériorer au fil du temps.

Notre avis : Ce troisième long métrage du hongrois Béla Tarr est en réalité le tout premier qu’il tourne avec une véritable équipe technique et des acteurs professionnels. Plantant ses caméras dans le décor grisâtre d’une cité-dortoir hongroise du début des années 80, le cinéaste suit la progressive érosion d’un couple de prolétaires typique. Que les amateurs des Harmonies Werckmeister (2000) ou encore du magnifique Damnation (1988) se le tiennent pour dit, Rapports préfabriqués (1982) ressemble bien plus au cinéma-vérité d’un Ken Loach ou encore aux premières expériences sociales d’un Kieslowski qu’à l’esthétisme d’un Tarkovski." La suite sur avoir-alire.com

Le site de l'éditeur : clavisfilms.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire