lundi 19 décembre 2011

Viviane Chocas - Je vais beaucoup mieux que mes copains morts

"Après le succès de « Bazar Magyar » (2006) où la quête des origines passait par la nourriture, Viviane Chocas publie en ce début d’année 2012 un deuxième roman chez Héloïse d’Ormesson. Cette fois-ci c’est plutôt l’expérience et l’âge des retraités dont elle s’occupe, qui vont permettre à la jeune Blanche de retrouver la trace du père. Un roman vibrant et drôle.
La vingtaine à peine passée, Blanche est seule au monde et consacre sa vie à animer des ateliers dans une maison de retraite. Un peu timorée en engageant la discussion avec la dizaine de pensionnaires ridés et généreux qu’elle est censée « organiser », elle prend peu à peu de l’assurance et les sujets de conversations deviennent de plus en plus intimes. Tout ceci donne un sens fort à son existence un peu étrange, oscillant entre ces grands placards de passé qui se déversent sur sa poitrine et ses ébats amoureux avec un jeune homme qu’elle connaît à peine mais autour duquel elle s’enroule comme si elle l’avait toujours connu…" La suite sur toutelaculture.com

Viviane Chocas, « Je vais beaucoup mieux que mes copains morts »,
Editeur : Héloise d'Ormesson, 180 p., 17 euros. Sortie le 12 janvier 2012.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire