samedi 24 décembre 2011

Les projets de réforme hongrois inquiètent l'Union européenne

"Alors que l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé hier d'un cran la note de la Hongrie de BBB- à BB+, de nombreuses critiques ont fustigé les projets de réformes décidés par Viktor Orban, le Premier ministre hongrois. Ces deux réformes concernent d'une part la Banque centrale hongroise, et d'autre part la mise en place d'une majorité parlementaire de deux tiers afin de décider de tout changement dans la fiscalité.
Le premier projet de loi inquiète le plus l'Union européenne. Ainsi, la Banque centrale européenne s'est dite inquiète concernant l'indépendance de la Banque centrale hongroise. En effet, ce projet consiste à retirer "à son président la prérogative de nommer ses adjoints, au profit du Premier ministre" [RTBF]. D'autre part, un autre aspect de cette réforme vise "à fusionner la banque centrale avec l'autorité de supervision des institutions financières (PSZAF) afin de créer une nouvelle institution". Or cette fusion n'a pas été soumise pour consultation à la BCE. Ce projet "risque, selon ses détracteurs, de diluer un peu plus les pouvoirs du président de la MNB [la Banque centrale hongroise], notoirement en conflit avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban" souligne le site belge RTBF." La suite sur touteleurope.eu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire