mercredi 14 décembre 2011

Erreurs du passé

"Responsabilités du MSZMP
Le 20 novembre dernier, les présidents des groupes parlementaires Fidesz et KDNP ont déposé une proposition de loi selon laquelle le Parti socialiste hongrois (MSZP) en tant qu’ayant droit du Parti socialiste ouvrier hongrois (MSZMP) partage toutes les fautes commises par son prédécesseur.
L’un des points principaux de la proposition de loi porte sur les mesures de transition de la nouvelle Constitution hongroise et souligne que le MSZP partage toutes les responsabilités de l’ex Etat-parti "en tant qu’héritier d’une fortune illégitimement accumulée, avec des avantages illégalement acquis sous la dictature et en raison d’un rapport fort liant l’ancien et le nouveau parti pendant la période de transition". D’après le texte de la proposition de loi, il serait possible de faire valoir un droit à réparation. Par conséquent, les anciens dirigeants communistes deviendraient sanctionnables, suite à l’entrée en vigueur de la Constitution, dès le 1er janvier prochain." La suite sur le Journal francophone de Budapest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire