samedi 20 novembre 2010

L’Ombre de Dracula – La mission secrète qui a déclenché la révolution en Roumanie Mardi 23 novembre 2010 à 20h00 Institut hongrois de Paris

Documentaire d’Árpád Szõczi / Durée : 52 minutes

Le film raconte l’histoire terrifiante durant la guerre froide des événements qui ont véritablement déclenché la révolution sanglante en Roumanie, le 15 décembre 1989, lorsque les fidèles de l’église du pasteur dissident László Tõkés, à Timisoara (Temesvár), se sont rassemblés autour de son église pour le protéger contre les soldats et la police secrète roumaine, la Securitate.

En présence du réalisateur Árpád Szõczi, qui répondra aux questions du public.

Entrée : 5 / 3 €

Institut Hongrois de Paris, 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Tél. : 01 43 26 06 44
Métro: Saint-Sulpice ou Mabillon
Bus: 58, 84, 89
info@instituthongrois.fr
http://www.instituthongrois.fr/


6 commentaires:

  1. Bonjour Jean-Pierre
    Je viens d'en apprendre beaucoup par ce site http://www.romanianrevolutionfilm.eu/the_film_fr.htm qui pourrait donc aussi être utile à ceux que le sujet intéresse.
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  2. Tout de même, je voulais essayer de comprendre comment de cet événement évoqué par le film ci-dessus, a pu se produire la suite conduisant à la chute du dictateur, puis aux résurgences meurtrières et à la fin du régime de Cauesku.
    Excusez-moi de ne pas savoir me contenter d'apprendre un haut fait hongrois, inestimable certes (et à mon sens d'ailleurs injustement méconnu), mais dans ce contexte, la mémoire étant oublieuse, il faut selon moi approfondir.
    J'ai été content de trouver ce post: http://memoirepatrimoine.over-blog.org/article-la-revolution-roumaine-sur-histoire-51708091.html , cependant il restait à visionner le film: je n'ai pu voir que ceci http://www.wideo.fr/search/?q=7+jours+%C3%A0+Bucarest%3A+les+secrets+d%27une+r%C3%A9volution qui correspond à la 1er partie et à la 2e partie - respectivement:
    http://www.wideo.fr/video/iLyROoafI1QY.html - p1
    http://www.wideo.fr/video/iLyROoafI1QR.html - p2
    (pas facile à trouver, donc je le note ainsi)

    Dans cette dernière, le rôle singulier de la France (Mitterand étant alors président) est évoquée - accord de Mitterrand donné à Gorbachev pour une intervention militaire, lequel refuse; envoie par la France d'une équipe humanitaire - et des intervenants évoquent le rôle de l'Otan, et un plan qui aurait visé à ruiner encore plus le régime Cauesku mené par les Russes bien qu'officiellement non intervenants, pour expliquer les troubles meurtiers qui ont suivi les événements du 20 v 22 décembre. Hypothèse parmi d'autres pour essayer de comprendre le déroulement de l'Histoire.
    Je n'ai pas trouvé les vidéos suivantes. Néanmoins tout cela est déjà assez instructif, même si cela dépasse complètement votre fil initial.

    RépondreSupprimer
  3. Un rappel du contexte et quelques précisions:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_roumaine_de_1989
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_roumaine_de_1989#Analyse
    xxxx
    Quoiqu'il en soit, je trouve tout de même très émouvant ce fait du 16 décembre 1989 - manifestation a lieu à Timişoara contre l'expulsion par la Securitate d'un pasteur protestant, László Tökés, membre de l'importante minorité hongroise de Roumanie - et sans vouloir extrapoler ou tirer de hâtives et fantaisistes conclusions, il y aurait matière aux Hongrois-Roumains d'être fiers... et aux Roumains de s'en souvenir... C'est bien avec toutes ses composantes qu'un peuple s'est soulevé, qu'un peuple vit aujourd'hui... et il serait bon qu'on se souvienne de la morale de cette histoire... au lieu d'attiser des feux plus anciens et forts troubles...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour michartpoesho et merci pour tous ces éclairages sur la chute d'un des derniers tyrans staliniens et les obscures manœuvres des grandes puissances, de l'OTAN, etc. qui tirent les ficelles pour tirer aussi les marrons du feu. D'accord avec vous pour dire "c'est bien avec toutes ses composantes qu'un peuple s'est soulevé" que cela a coûté des vies humaines et les attiseurs de feux ne sont pas les payeurs mais plutôt les bénéficiaires

    RépondreSupprimer
  5. Au "hasard" d'une lecture, je m'aperçois que mon expression "C'est bien avec toutes ses composantes (--) qu'un peuple vit aujourd'hui..." ne colle pas à la réalité. J'avais noté que vous ne repreniez qu'une partie (C'est bien avec toutes ses composantes qu'un peuple s'est soulevé), et cela m'avait un peu étonné. Je comprends à présent pourquoi:
    vu là http://www.hu-lala.org/?p=10981
    "le Conseil national des Hongrois de Transylvanie (Erdélyi Magyar Nemzeti Tanács) -le mouvement autonomiste créé par le pasteur László Tökés" - je n'avais pas jusqu'ici fait la relation, mais ce soir ce nom me disait qc...
    en fr, on ne dit rien http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A1szl%C3%B3_T%C5%91k%C3%A9s
    mais en hongrois c'est évidemment différent

    Je ne prétends pas tout savoir, et si je commets des erreurs ou montre des manques, il faut me le dire, je suis toujours prêt à apprendre. Et dans ce cas, même si je comprends le sens de tout cela, c'est tout de même d'une tout autre nature que l'idée de mon propos...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour michartpoesho, j'ignore à peu près tout de la vie politique roumaine et de sa composante hongroise. Je n'ai repris qu'une partie de votre propos par pure ignorance, simplement pour illustrer ma propre pensée qui est de dire les peuples se soulèvent ici ou là, payent cher en vies humaines, et bien souvent ce sont des forces étrangères à leurs intérêts (OTAN, grandes puissances, FMI, marchés financiers) qui les manipulent et tirent les marrons du feu. En disant cela, évidemment je ne fais qu'émettre un lieu commun. Quant au pasteur László Tökés, j'avoue humblement découvrir son existence par votre contribution. Désolé de ne pouvoir mieux vous éclairer sur ces questions.
    Bien à vous
    Jean-Pierre

    RépondreSupprimer