jeudi 18 novembre 2010

UE : Orban veut «une stratégie pour les Roms»

"Le premier ministre conservateur hongrois est accueilli jeudi à Paris.

Viktor Orban effectue une tournée des capitales avant la présidence hongroise de l'Union européenne, qui débutera le 1er janvier prochain.

LE FIGARO. - Quelles seront les priorités de votre présidence?

Viktor ORBAN. - Au départ, nous croyions que nous pourrions en décider nous-mêmes! Nous avions pensé attirer l'attention sur deux thèmes: la diversité culturelle au sein de l'UE et la problématique de l'approvisionnement en eau. Nous n'y avons pas renoncé, mais d'autres thèmes délicats ont pris le dessus: la gouvernance économique, la révision du traité de Lisbonne et l'harmonisation des politiques budgétaires. Il y a ensuite le problème des Roms, la stratégie pour le Danube, et j'aurais aussi voulu avancer sur le partenariat oriental, en offrant des perspectives sur-mesure aux six États concernés. Il faut également donner une réponse à la demande d'adhésion de la Croatie… Bref: nous ne chômerons pas!" La suite sur lefigaro.fr

2 commentaires:

  1. Je suis assez inquiète même si l'interview a été "maquillé" d'une certaine façon, pour la tournée européenne...
    Merci, Jean-Pierre, je lis toujours avec beaucoup d'intérêt vos notes.
    Bonne journée dans votre "tour d'ivoire"!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Flora, je constate beaucoup d'inquiétude chez beaucoup de mes amis concernant la politique de Viktor Orbán et d'une manière générale sur l'évolution de la vie politique hongroise. Pourtant... je ne suis pas certain qu'il faille s'inquiéter plus de cette politique-là que de celle menée ici même par les amis politiques d'Orbán. Ou alors inquiétons nous ici et là-bas. Je pencherais pour cette option.
    Jean-Pierre qui, depuis sa tour d'ivoire, vous souhaite une belle journée!

    RépondreSupprimer