jeudi 25 novembre 2010

Sur les traces du Yiddishland avec Alain Guillemoles

« Le Yiddishland a disparu comme l’a fait l’Atlantide. Il est ce continent mythique englouti ». Cela peut expliquer pourquoi si peu d’entre nous ont entendu parler de ce bout d’Europe disparu. Dans son livre Sur les traces du Yiddishland, Alain Guillemoles nous emmène sur les traces, plus ou moins visibles aujourd’hui, de cette communauté juive d’Europe centrale qui a subitement disparue pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le Yiddishland fait référence à l’utilisation par les communautés juives d’Europe centrale et orientale de la langue yiddish. L’auteur le situe « des rives de la Baltique à celles de la mer Noire et de l’Allemagne jusqu’à la Russie ». La suite de l'article sur nouvelle-europe.eu

Voir aussi le Blog des Mardis hongrois

Alain Guillemoles sera l'invité des Mardis hongrois à l'Institut hongrois de Paris en début d'année prochaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire