jeudi 18 novembre 2010

Bordeaux: le plus sordide de la prostitution au festival contemporain Novart

"Hard to be a god" du Hongrois Kornel Mundruczo, ou l'immersion dans les aspects les plus sordides de la prostitution, a marqué le 8e festival Novart à Bordeaux, un rendez-vous des arts de la scène contemporaine qui se tient jusqu'au 21 novembre.

Dans deux semi-remorques, cachant un atelier de couture clandestin, trois prostituées séquestrées et exploitées par une maquerelle subissent les sévices de sadiques sous l'oeil d'une caméra. Des scènes crues et remuantes, alliant la vidéo et le théâtre, où le spectateur se fait voyeur de la brutalité du monde, observant passivement le processus de destruction voulu par Mundruczo." La suite sur lepoint.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire