jeudi 25 novembre 2010

Hongrie : le gouvernement fait pression sur les caisses de retraites privées

"Budapest a donné mercredi aux trois millions de Hongrois cotisant à une caisse de retraite privée jusqu'au 31 janvier pour décider s'ils rejoignent le système public, suscitant une saisine de la Cour constitutionnelle par la fédération représentant ces fonds de pension.
Actuellement, les Hongrois ont la possibilité de verser une partie des cotisations retraite obligatoires à un organisme privé dans l'espoir de toucher une pension plus importante.
"Les souscripteurs des caisses de retraite privées devront décider jusqu'au 31 janvier s'ils reviennent au sein du système d'Etat, ou bien s'ils veulent rester dans le système privé, qui ne sera plus obligatoire, mais volontaire à partir de mi-décembre", a déclaré le ministre de l'Economie György Matolcsy après le conseil des ministres." La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire