dimanche 21 avril 2019

Pierre Vasarely: son combat pour redonner vie à l’œuvre de son grand-père Victor

"Après une rétrospective au Centre Pompidou, à Paris, et la réhabilitation d’une fondation à Aix-en-Provence, le petit-fils du maître de l’art optique souhaite remettre le travail de son aïeul sur le devant de la scène. Une bataille menée contre vents et marées depuis près de trente ans par le descendant du plasticien franco-hongrois.
«Il m’a conditionné dès mon plus jeune âge en disant que je serais le futur président de la fondation», raconte Pierre Vasarely, dans son bureau au sein de la fondation, inaugurée en 1976, qui porte son nom. Il y travaille depuis les années 80 et la préside depuis dix ans. Ce petit-fils que Victor présentait comme son «ombre», supplantant ses deux fils, André et Yvaral, a dû mener, durant près de trente ans, un combat judiciaire, familial, financier pour sauver la fondation du dépôt de bilan, puis d’un arbitrage frauduleux, avant de tenter de récupérer les centaines d’œuvres qui en avaient été soustraites." La suite sur lefigaro.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire