mardi 17 avril 2018

Hongrie : comment l’entourage de Viktor Orbán s’enrichit grâce aux fonds européens et à la complaisance d’entreprises comme Bouygues

"Le premier ministre hongrois Viktor Orbán vient d’être réélu pour un troisième mandat, à l’issue d’une campagne marquée par une surenchère dans les discours anti-migrants et anti-UE. Dans le même temps, son entourage continue à s’enrichir grâce à des projets de travaux publics financés en grande partie sur fonds européens. En bénéficiant parfois de la complaisance d’entreprises occidentales, comme Bouygues.
Le gouvernement dirigé par Viktor Orbán, qui vient d’être reconduit pour quatre années supplémentaires, est emblématique des nouvelles oligarchies au pouvoir dans une partie de l’Europe de l’Est, qui mettent l’appareil d’Etat et les fonds publics au service des intérêts économiques d’une petite élite. Le travail de journalistes d’investigation hongrois comme ceux de Direkt36 a permis de montrer comment des parents ou des amis d’enfance de Viktor Orbán ou d’autres hommes politiques hongrois avaient amassé des fortunes en monopolisant les marchés publics, eux-mêmes financés en grande partie grâce aux fonds de cohésion de l’Union européenne (UE)." La suite sur multinationales.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire